p2 - Pinacle Spirituel

Contacter le ministère pour toutes vos questions sur ces enseignements
Aller au contenu

Menu principal

p2

 

d

 

La défaite d'un peuple
La patience n'est pas science
Maître et serviteur
L'évacuation
La puissance des puissances.



C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien.
Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie


La patience
n’est pas science


L’homme est doté aux premières heures de sa vie de: deux mains, deux pieds, deux oreilles, deux yeux, d’un nez et d’une bouche (rares sont ceux là qui ne remplissent pas cette condition). Ces moyens permettent à l’homme de donner la valeur à quelque chose. Il a la force d’aller chercher une chose, la distinguer, la transformer et l’élever au dessus des autres. Par exemple l’argent. Ainsi, celui qui n’a pas d’argent (pauvre) est moins écouté mais beaucoup manipulé, il est moins regardé mais beaucoup utilisé, il est moins aimé et beaucoup accusé.
Comme la dit le prophète Jérémie: « Il est bon pour l’homme d’avoir dû se plier à des contraintes quand il était jeune » (Lamentations 3: 27, VFC), ce qui veut dire que l’homme durant sa vie, fera face un jour à une des situations difficiles. Cette épreuve a pour but de rendre la personne mûre. Ainsi à la fin de l’épreuve, il sera soit un bon ou un mauvais citoyen dans un sens général et un chrétien ou un religieux dans un sens particulier. De ce fait, l’homme se bat pour atteindre un certain niveau de connaissance afin de ne pas être frustré dans ses actions. Donc, il est patient car cette patience n’est rien autre que le résultat de la connaissance de la morale saine: il ya un temps pour toute chose sous le soleil. Mais comme nous nous approchons de la fin des temps, Satan, avec sa licence (2 Théssaloniciens 2: 9—12) pervertit encore d’autres voies: dans le milieu travailleur on a la corruption avancée, les discriminations et la méchanceté; dans le milieu estudiantine on a la facilité et le suivisme. Tout le monde veut devenir « grand » et tout ce monde veut travailler alors que certains n’ont pas rempli les conditions d’obtention du travail. De plus, travailler devient une licence pour la débauche. Tous ces comportements ne peuvent qu’appauvrir les hommes car il n’ya pas et il n’y aura pas de bénédiction sinon le pitié jusqu’à ce l’âme qui se dit appartenir à Dieu reconnait sa voie et retourne vers son Créateur.


O! Seigneur, conduis nous
Sinon nos ennemi nous
désarçonneront.


Je ne cesserai jamais de prier pour mon roi et ses notables. Je ne cesserai jamais de prier pour mon pays. Même si, il est pourri comme le corps de Lazare dans le tombeau, l’Eternel se glorifiera à travers cette pourriture. Ni les raisons et les arguments ne sauront m’empêcher d’accomplir ma tâche (Matthieu 5: 43—48, Rom. 13: 1; 1 Tim. 2: 1—8). Ces commandements animaient le cœur de mes frères et sœurs à travers les âges et je ne me laisserai pas séduire par mon temps et son esprit. Car nous sommes sauvés par le même sang, celui de Jésus Christ. Seigneur conduis moi, conduis nous!


La paix



En tant qu’enfant de Dieu, il ya des choses qui nous arrivent au-delà de notre compréhension et au-delà de l’explication. Comme l’a dit Léo Baeck: « Israël est le serviteur souffrant, et dans sa souffrance,  il doit pardonner à ceux qui l’ont fait souffrir ». De même, lorsque on voit ce qui se passe dans nos milieux, on ne sait quoi dire, car le péché devient une mode de vie.
L’Eternel Dieu nous parle à travers toute sa créateur, même les animaux, le cas de Balaam, deviennent les messagers de l’Eternel lorsqu’il ya un endurcissement total de la part de l’homme. Tous les hommes sont d’une manière ou d’une autre les messagers de l’Eternel pour une cause bien déterminée. De ce fait, je nous cite ce que l’écrivain Seydou Badian a dit: « … De nouveaux problèmes se posent à nous. Il s’agit de rétablir un équilibre détruit par l’aveuglement et la recherche des intérêts égoïstes. Ayez le courage de marcher de l’avant… Marchez avec nos valeurs, marchez courageux et refusez la haine, car si de la haine vous tirez votre ferveur, le jour où la haine disparaîtra, vous serez un peuple mort! » (Sous l’orage, page 148)
Et quand la haine disparaitra-t-elle? Si ce n’est le jour où la mort sera vaincu. Et ce jour est toujours préparé sur  cette terre (Jean 14: 6).
Il n’ya qu’une seule explication à cette perversion c'est-à-dire la corruption de la mentalité de l’homme: Genèse 6: 1—5; 19: 1—31, Matthieu 24: 36—39, 2 Tim. 3: 1—5. l’homme n’a aucune intention de faire du mal de sa propre force à son prochain  mais il le fait quand même lorsque sa relation avec le Divin est mal négociée.

Une génération confuse


Le monde sait qu’il est monde et qu’il se dirige vers sa destination, les eaux des fleuves savent où elles doivent couler  mais le chrétien d’aujourd’hui ne connaît pas son rôle dans la société ni sa destination et mon Dieu de crier: « Mon peuple périt faute de connaissance ». Jésus Christ se lamente sur le sort de son Eglise qui pourtant détient l’arme absolue ( la vérité et la prière). Ce qui était arrivé à Lot est  entrain de se reproduire dans nos vies. Les serviteurs de Dieu ont le comportement de la femme de Lot dont le cœur est toujours sur Sodome; les enfants des serviteurs de Dieu ne savent pas la valeur de la sainteté; les chrétiens en général ne savent pas le sens de la sainteté. Beaucoup adoptent le comportement des filles de Lot et beaucoup avancent les raisons comme celles avancées par les filles de Lot. Le monde quant à lui, reste étonné de voir ceux là même qui les dénoncent à cause de leurs comportements sans loi ni frein, se joindre à eux, bien masqué à la tombé de la nuit.

Confusion! Confusion! Confusion!


 
 
Ce que Je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres. Jn 15: 17
Retourner au contenu | Retourner au menu