Sexe et mariage - Pinacle Spirituel

Contacter le ministère pour toutes vos questions sur ces enseignements
Aller au contenu

Menu principal

Sexe et mariage

 


Télécharger la version pdf de ce thème
Imprimer

Sexe et mariage

La sexualité est l’un des sujets le plus parlé de notre temps et dont l’être humain ne pourra oublier. Car il constitue le pilier de la génération future et qui peut être en même temps, « l’arme qui détruit une famille, une nation et le monde. »
Ainsi, lorsqu’on évoque un thème sur la sexualité, on s’attend à la réaction de chacun de nous. Mais pourquoi même parler de la sexualité? C’est parce qu’il ya la perversion sexuelle.
Oui, je sais votre réaction et vous n’avez pas tors car, l’homme est toujours influencé par ce qui abonde dans le milieu dans lequel il vit c’est pourquoi il lui faut un esprit de  discernement pour savoir ce qui est dangereux pour son épanouissement (avenir).
De ce fait, le sexe en lui-même n’est pas une mauvaise chose, car la Bible nous dit que « Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici cela était très bon. »
Dieu lui-même apprécié ce qu’il a fait alors qui sommes-nous pour connaître les égarements de lois de l’Eternel. Dieu aime les prostitués mais déteste la prostitution, il aime le voleur mais déteste le vol … car il a créé l’homme qui est devenu prostitué tout comme celui qui est devenu voleur mais pas leur « métier ». Car la Bible nous dit que l’Eternel ne désire pas la mort de celui qui meurt.
Pourquoi l’on meurt? C’est parce que l’homme a voulu vivre indépendamment de Dieu. L’immoralité sexuelle a ses conséquences :

  • Le Sida qui tue par différente voie dont le plus utilisé est le rapport sexuel ;

  • Le déshonore de la famille causée par la fornication qui entraine une mort lente de la relation familiale. Car le garçon ne peut pas avoir l’autorité sur ses sœurs (afin d’orienter) parce qu’il pratique ce qu’il dénonce et la fille n’est pas capable d’honorer ses parents si ces derniers tentent de l’orienter vers une vie responsable et digne ; de plus la famille bien qu’étant chrétienne n’est pas en mesure de réprimer les enfants tout simplement qu’il faut les laisser faire leur temps sous prétexte « qu’on a tous passé par là ».

Ainsi, s’étendant à partir d’un individu, la perversion sexuelle atteint la famille, les voisins et toute la société et l’Eglise quant à elle, ayant « perdu son autorité » face à ce fléau n’a que les larmes pour se consoler.



Qu’y a-t-il dernière la perversion sexuelle
Jusque là, nous ne faisons que reporter ce que nous constatons dans la vie, c'est-à-dire l’évolution sensuelle de notre époque.
Le besoin sexuel est ce qui caractérise l’homme c'est-à-dire un jour tu auras le droit tant spirituel et moral pour satisfaire ce désir. Mais considérant les conséquences citées ci-dessus et considérant l’endurcissement ou l’aveuglement de l’homme dans cette pratique immorale, il y a des points auxquelles il faudra éclaircir.
Ainsi, pour éclaircir ces points,
on ne peut pas se baser sur les opinions ni sur la science mais sur la Bible. Car les opinions constituent une voie démocratique utile et la science une voie logique utile aussi. Le tout constitue l’expérience qui met en relief l’homme. Mais la Bible est la voie par excellence mettant en lumière ce qui est au-delà de compréhension humaine.
L’homme moderne cherche  à tout prix à enlever le groupe de mot « Sainte Bible » de son vocabulaire afin de mieux s’épanouir. Or cette épanouissement extra biblique que l’homme cherche à atteindre n’est pas le résultat de l’évolution mentale de l’homme mais plutôt une induction extraterrestre pour ne pas dire démoniaque afin de ne pas mettre mal à l’aise mes contemporains. Mais l’actualité l’oblige.

Qui sont les démons ?
Un démon est une puissance surnaturelle au pouvoir  maléfique dont l’existence est vouée à la perte des êtres humains, qu’il pousse à faire le mal. C’est un mauvais esprit qui influence sur les actes de quelqu’un. La classification des démons nous montre plusieurs catégories (vous pouvez faire la recherche sur la démonologie pour savoir d’avantage). Mais en ce qui nous concerne, nous allons beaucoup nous pencher sur l’étude des démons sexuels parce qu’ils occupent une place très importante dans la lutte spirituelle contre le salut de l’âme et le bien être de l’homme tout entier.
L’arme sexuelle c'est-à-dire l’immoralité sexuelle précède toujours la destruction de la vie d’une personne, d’une famille, de la société et d’une civilisation quelque soient ses principes et son intelligence.
A part le judaïsme et le Christianisme, presque toutes les religions que le monde ait connues recherchent la liberté sexuelle. On a :

  • Les illuminati qui œuvrent  pour la vie « sauvage » c'est-à-dire pour un monde où l’homme est libre de forniquer avec n’importe qui, où il veut et quand il veut ;

  • Certaines personnes sont près à se faire exploser afin de vivre une abondance sexuelle dans le paradis.

Ce qu’il faut savoir et qui est important n’est pas le but que l’homme s’est choisi et qui consiste à vivre son indépendance à l’égard des commandements de Dieu mais plutôt ce que Dieu dit du comportement de l’homme. Nous ne sommes pas les premiers peuples à vouloir chercher à vivre l’indépendance sexuelle mais nous seront les derniers à entreprendre de tel projet.

Les démons sexuels sont de la catégorie des anges déchus. Car la Bible nous dit dans Romains 4 : 15 que la loi produit la colère, et que là où il n’y a point de loi il n’y a point non plus de transgression. Donc cette loi de Dieu nous révèle que les anges se sont corrompus et ont pris des humains pour femmes dès lors, la mentalité de l’homme commença à changer et l’homme se livra à toutes sortes de mauvais actes.
Ainsi, le livre de Genèse nous montre l’origine de la liberté (dépravation) sexuelle. La Bible nous dit aussi dans le livre de Lévitique 19 : 29 que : Tu ne profaneras point ta fille en la livrant à la prostitution, de peur que le pays ne se prostitue et ne se remplisse de crime.
De lui-même, l’homme est incapable de se livrer au mal. Mais lorsqu’il livre le contrôle de son esprit à la sensualité, il devient un potentiel criminel.  Pourquoi potentiel criminel ? Parce que l’homme sera amené un jour à autre à commettre un crime.
Je me posais souvent la question sur le comportement de l’homme orienté par les démons. Puisque s’en est le cas par ce que la Bible nous le dit alors, pourquoi Dieu condamne l’homme puisqu’il sait que l’homme est dirigé par une entité qui lui est supérieure ? Et Dieu me dit que le démon ne peut pas dominer l’homme si celui-ci ne coopère pas avec lui (Genèse 4 :7). Mais comment l’homme doit-il vivre indépendant de ce dernier lorsque celui-ci lui offre un environnement vital : l’argent, les habits sexy, des moyens de transport et de divertissement qui font de l’homme une star? Certes, la richesse n’est pas en elle-même une possession démonique car tous ceux qui ont les moyens financiers et matériels ne l’ont pas tous obtenu par la voie démoniaque mais l’expérience nous montre que la richesse finit par conduire l’homme à agir pour le compte du diable. Nous avons entre autre :

  • Noé vivait dans la sainteté dans un environnement de pécheur (Genèse 6 : 8) mais cependant il a péché dans un environnement sain (Genèse 9 : 21) ;

  • Lot avait une morale haute au milieu d’un monde confus (Genèse 19 : 21) mais il s’était retrouvé plonger dans l’alcool et l’immoralité sexuelle (Genèse 19 : 30 – 38) ;

  • Le roi David était intègre mais la richesse et la gloire l’avait poussée à commettre l’immoralité sexuelle et le crime (2 Samuel 11).

Donc quant on a les moyens, on se croit capable de tout et ce que l’on fait ne peut pas tout glorifier Dieu.
Ces démons de la sexualité sont puissants et ne peuvent pas être combattus par la raison. Car la raison leur offre un environnement propice pour leur tromperie. De plus, la raison exalte la sensualité et éloigne l’homme de Dieu. Et lorsque l’homme s’éloigne de Dieu, il est toujours accueilli par le diable. Ainsi, l’homme est un être spirituel dépendant de Dieu ou du diable, il ne peut jamais prétendre vivre hors de la portée de Dieu et du diable : c’est de l’hypocrisie et une séduction démoniaque de dire que l’homme se suffit tout seul.

La majorité des braqueurs opèrent pour l’alcool et les prostituées et encore la mode de ce dernier temps exige que même les plus démunis dépensent ce qu’ils ont au profit des orgies. Au niveau national, on crie pauvreté et dans nos milieux religieux on prêche la solidarité. Mais personne ne se soucie de ça, on est prêt à dépenser pour l’alcool et les prostituées mais pas pour une cause noble allant dans le sens de Matthieu 7 : 12 et le nombre de ceux qui opèrent dans cette voie de Matthieu 7 : 12 est comme une goutte d’eau dans un océan.
Ainsi, ces démons sexuels ne sont pas comme les autres, ils imposent leurs volontés sur l’homme quand ils ont l’opportunité (lorsque celui-ci s’adonne à la sensualité). Ce sont des dominations puissantes en comparaisons aux autres démons. Par exemple le démon de crime impose la frayeur tandis que les démons d’immoralité sexuelle offrent le plaisir et l’audace (c’est pourquoi la force du diable se trouve dans la hanche).
L’arme utilisée par ces démons est froide et innocente c'est-à-dire tant qu’il n’y a pas une conséquence (grossesse, Sida …) personne ne le soupçonnera. Et c’est malheureusement ce comportement qui affaiblie l’Eglise, détentrice de la vérité ; quant au monde, on s’en fou, car « le besoin sexuel est le propre de l’homme ».
La Bible dit « Tu ne profaneras point ta fille en la livrant à la prostitution, de peur le pays ne se prostitue et ne se remplisse de crimes » (Lévitique 19 : 29). De ce fait, lorsque Satan et ses anges déchus commencèrent à exécuter leur plan (Genèse 6 : 1-2) aux temps de Jéred (Genèse 5 : 18), les hommes trouvèrent cela comme un moyen d’évolution. Donc, sans le savoir, ces relations avaient ouvertes la voie à la sorcellerie, la divination, l’idolâtrie… Ainsi, l’homme commença à s’éloigner de l’Eternel et devient plus en plus maître de lui-même. L’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
L’union des anges déchus avec les hommes n’a pas pour but d’assurer le bien être de l’homme mais plutôt sa destruction. Ainsi, un démon (ange déchu) ne peut rien apporter. Il est et reste l’ennemi juré de l’homme.

Le vagabondage
Le vagabondage est un acte qui n’a pas un but précis :

  • Dans Genèse 4 :12 nous lisons : « Tu seras errant et vagabond sur la terre »

  • Dans Job 1 : 7 nous lisons : « … De parcourir la terre et de m’y promener »

  • Dans proverbes 5 : 6 nous lisons : « Afin de ne pas considérer le chemin de la vie, elle est errante dans es voies, elle ne sait où elle va »

Ces trois passages ci-dessus nous introduisent à ce qu’on l’on appelle le vagabondage sexuel. Bien que le premier passage (Genèse 4 : 12) parle de la malédiction prononcée sur Caïn qui devrait normalement agir dans l’innocence mais ne l’avait pas fait ; le deuxième nous parle de Satan qui nous prouve par cette déclaration (Job 1 : 7) que le ciel et la terre ne sont pas ses vraies demeures mais qu’il œuvre dans ces lieux pour pervertir la  sainteté ; le dernier (Proverbes 5 : 6) nous montre une femme infidèle à son mari.
Ainsi nous avons ce schéma :



  • Donc le meurtre unit une personne à Satan et Satan est la cause du meurtre ;

  • L’immoralité sexuelle unit une personne à Satan et Satan est la cause de l’immoralité sexuelle.

De ce fait, cette personne aura toujours un sens erroné de la vie et une mauvaise vision de la sexualité d’où il faut :

  • Si elle est chrétienne, le faire en coulisse car c’est ça « la preuve de l’amour » sous prétexte d’amour fraternel ;

  • Si elle est du monde, sauter d’un partenaire à autre afin d’agrandir « sa palmarès » et cette pratique est aussi observée par certains « chrétiens » ;

  • N’en parlons des mariés à défaut d’encre.


Ainsi, lorsque la réflexion est souillée par la sensualité, le corps ne peut qu’obéir. Le Seigneur Jésus Christ dit que l’esprit est de bonne volonté mais la chair est faible. Et si l’esprit est de mauvaise volonté la chair à une raison de plus pour avancer afin de satisfaire sa sensualité. Et l’âme ne peut qu’aboutir là où elle est conduite.


La génération d’Apocalypse 9 : 21
Rien ne se fait spontanément, tout est planifier et même si ce n’est pas le cas, cette chose qui apparait brusquement a un but bien précis : celui de bâtir et d’édifier quelque chose en vue d’un évènement futur.
Le système démoniaque qui avait détruit les contemporains de Noé n’était pas spontané. Ce système avait été développé pendant au moins une période de 1196 ans c'est-à-dire du temps de Jéred  (parce que c’est la période où les anges déchus s’étaient métamorphosés pour corrompre les hommes Genèse 6 : 1 – 5 de plus Jéred veut dire "Descend") jusqu’à la mort de Métuschélah (qui marqua aussi l’an 600 de Noé et le début du déluge Genèse 6 : 6). Et comme le dit la Bible, ces héros et fameuses personnes avaient entrainé tout un monde derrière eux.
Ainsi, le système sensuel de notre temps ne date pas d’aujourd’hui car c’est un voyage qui avait commencé il y a longtemps dont notre période est la destination :

  • Jéred avait vécu 962 ans ;

  • Hénoc avait vécu 365 ans ;

  • Métuschélah avait vécu 969 ans ;

  • Lémec avait vécu 777 ans ;

  • Noé avait 600 ans le jour du déluge.

De ce fait, l’espérance de vie avant le déluge était longue. Le prophète Moïse nous dit que qu’elle est de 70 (Psaume 90 : 10) mais aujourd’hui on parle de 45 ans. Ainsi, nous allons nous baser sur celle indiquée par la Bible source de vie pour comprendre le système sensuel de notre temps.
Prenons 70 ans pour chacune des cinq (5) personnes citées ci-dessus et nous obtenons : 70 x 5 soit 350 ans. Donc 2000 – 350 = 1650.
Ce qui nous fait reculer 350 ans en arrière c'est-à-dire environ l’an 1650 de notre ère. Ce siècle marque un nouvel élan scientifique annonçant l’âge de l’esprit. C'est-à-dire l’homme et son expérience et son indépendance de la volonté divine commença réellement en cette période.

Ainsi, ayant commencé plus au moins au 17e siècle, ce système sensuel moderne avait atteint des individus, des familles, des nations et des continents. Et aujourd’hui il fait parti du code de conduite de la société au point où, toute personne qui obéit à ce code, est appelé « civilisée ».
Le Seigneur et Sauveur Jésus Christ dit : Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne se doutèrent de rien… (Matthieu 24 : 37 – 39).
Pourquoi ces hommes ne se doutèrent de rien ? C’est parce qu’ils avaient établi un système politique, social et voir scientifique infaillible à leurs yeux. Ils avaient à tous les niveaux les moyens de défense. Alors pourquoi se soucier de cette condition de vie très difficile pour la sensualité lorsque  « en fin on a compris que les principes de Dieu ne sont que des tromperies ». Et l’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
De même, la génération d’Apocalypse d’où nous appartenons ou sommes les parents, éprouvera la même chose.
Ces personnes malgré la punition divine, étaient incapables de reconnaitre l’autorité et la suprématie de l’Eternel. Pourquoi ? C’est parce qu’ils ont été préparés depuis longtemps pour cela. Pour eux leur conduite est normale c'est-à-dire ils ont rien à se reprocher et rien à être reprochés.

Pourquoi ? C’est parce que tout simplement ils se sont livrés à la sensualité. Rien ne peut être fait pour changer cette destination c’est pourquoi on aura beau prêché mais toujours il y a aura des candidats pour cette destination. Car la prédication de la fin du temps a pour but de préparer les héros du ciel et non ceux de la terre. Mais toi qui te dit chrétien quelle est ta destination? Vis-tu selon les principes de notre temps ou selon les principes de l'Eternel?



sur:
l'Alcool . Sexe et mariage . Le rôle du chrétien dans son pays . Ma religion et le Christianisme . Ma volonté et la volonté de l'Eternel . L'homme . La semence (grains).


 
Ce que Je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres. Jn 15: 17
Retourner au contenu | Retourner au menu