Un élève parmi les élèves - Pinacle Spirituel

Contacter le ministère pour toutes vos questions sur ces enseignements
Aller au contenu

Menu principal

Un élève parmi les élèves

Chrétienté au quotidien
 


sur:
l'Alcool . Sexe et mariage . Le rôle du chrétien dans son pays . Ma religion et le Christianisme . Ma volonté et la volonté de l'Eternel . L'homme . La semence (grains).


Un élève parmi les élèves
Télécharger maintenant la version PDF (absolument gratuit)


Tous les progrès que l’homme fait, sont le résultat des efforts de l’Homme à travers plusieurs siècles. Donc chaque génération de personnes doit continuer le travail de ceux qui l’ont précédé. D’où nous voyons la relation entre enseignants et élèves. Et de plus c’est l’élève qui est appelé à devenir un jour un enseignant.
Il ya plusieurs définitions pour ce mot élève mais nous allons seulement retenir trois. Donc, un élève est :
- Un enfant ou un adolescent qui fréquente un établissement scolaire et reçoit un enseignement obligatoire ;
- Une personne qui reçoit un enseignement particulier ;
- Un étudiant qui fréquente un établissement d’enseignement supérieur spécialisé.
De ces trois définitions, nous retenons trois mots importants : obligatoire, particulier et spécialisé qui nous conduisent à des enseignements nécessaires pour toutes les couches de la société à savoir juif, chrétien, musulman, hindou, athée … cet enseignement consiste à conduire une personne à apprendre à lire et à écrire la ou les écritures peu importe la langue. Le but de cet enseignement nécessaire est d’amener une personne à écouter, lire et tirer la conclusion. Par exemple, dans les jeux de mots ou dans la dictée où l’élève écoute les mots prononcés par l’enseignant, il les lit dans sa pensée et tire la conclusion de l’écoute et de la lecture en écrivant le mot exacte.

Tous ces enseignements que l’homme reçoit tout au long de sa vie le permettent d’apporter sa pierre de construction dans le milieu où il vit (son pays et le monde entier). Et depuis que le monde est monde, il ya toujours ces deux groupes de personnes qu’on nomme bâtisseurs et destructeurs.


Ainsi les enseignant bâtisseurs œuvrent en pleine lumière tandis que les enseignants destructeurs œuvrent dans les ténèbres, ils réapparaissent en plein jour pour montrer leurs faces au monde et disparaissent. Pourquoi? Parce que l’Homme s’est bâti des murailles de la morale saine pour montrer son amour envers son prochain et pour dire qu’il est différent de l’animal.
C’est pourquoi le monde a connu beaucoup de personnes qui ont avec chacune d’eux différents talents, différentes missions. Mais dans tous ces progrès techniques et sociaux, l’homme s’accroche toujours à la morale saine parce que c’est la condition nécessaire pour son épanouissement (Lévitique 18 : 29). Donc aucune connaissance ne saura conduire l’homme à se comporter comme un animal. Certes, l’homme est souvent tenté à faire le mal mais il ne pourra pas justifier le mal qu’il commet. Ce mal n’est pas seulement le fait de prendre une arme, d’insulter ou haïr mais aussi le fait de pervertir sa voie en général.
Nous vivons dans une civilisation plus sophistiquée que les autres. Nous vivons dans un siècle où il ya un accomplissement plus ou moins complète de la promesse faite dans le Livre de Daniel 12 : 4 et qui dit : « … la connaissance augmentera. »
L’augmentation de cette connaissance a beaucoup améliorée les conditions de l’homme : l’homme effectue des longs distances sur les ailes des œuvres de sa main, l’homme est délivré des travaux durs grâce à ses machines, l’homme accueil le monde entier chez lui grâce à l’internet en bref, l’homme est « devenu un dieu » et il se voit capable de tout (Genèse 3 : 5).
Face à cette déviation de la morale de l’homme causée par l’intellectualisme, chacun de nous doit entreprendre quelque chose de bonne pour rétablir l’ordre des choses ou apporter de l’espoir aux âmes pleines d’amertumes...

Télécharger maintenant la version PDF (absolument gratuit)

Conseils


Le plus grand problème que l'Eglise a maintenant est qu'elle n'aime pas la vérité. Elle accepte une vérité douce mais quant elle devient amère à la bouche, chacun avance ses raisons pour justifier son endurcissement.
Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n'avez pas travaillé; d'autres ont travaillé, et vous êtes entrés dans leur travail.
vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.




A.W. Tozer
Cher serviteur de Dieu,

Je te souhaite la force et la sagesse intérieures dans tous les défis que tu relèves dans la vie, et pendant que tu cherches à accomplir la commission du Seigneur dans ta vie. Amen. Dieu qui t'a appelé hors de l'obscurité dans sa lumière merveilleuse et te donne l'inestimable privilège de travailler avec Lui pour rassembler ce qu'Il est mort pour acheter sait sa responsabilité envers toi. Il ne t'abandonnera pas. Sa grace t'aidera à accomplir tous ce qu'Il a commandé. Il désire seulement ta fidélité.



Le plus grand problème que l'Eglise a maintenant est qu'elle n'aime pas la vérité. Elle accepte une vérité douce mais quant elle devient amère à la bouche, chacun avance ses raisons pour justifier son endurcissement.
Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n'avez pas travaillé; d'autres ont travaillé, et vous êtes entrés dans leur travail.
vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites: Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire.




il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.





De quelle côté êtes-vous?



Rev. Richard Wumbrand

La raison ne domine pas chez tous : une faute de la part d’un représentant de la religion peut créer, pour la vie, un complexe d’aversion pour tout ce qui est religieux. La rancune tue la vérité. Les complexes émotionnels sont les plus grands ennemis de la pensée juste.

 
 
Ce que Je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres. Jn 15: 17
Retourner au contenu | Retourner au menu